Bati Mag

Quel type de vitrage choisir lors de la construction de votre maison ?

Quel type de vitrage choisir lors de la construction de votre maison ?

Votre maison est le premier endroit où vous devez vous sentir à l’aise. Il doit pour ce faire, présenter des caractéristiques spécifiques. Au nombre de celles-ci, vous avez : un bon confort thermique. Ceci permet non seulement de disposer d’un certain bien-être, mais aussi, présente l’avantage de pérenniser votre construction. Et pour ce faire, plusieurs éléments entrent en jeu notamment votre menuiserie extérieure. À cet effet, les vitrages sont responsables de plus de 10 % des pertes de chaleur. Il convient donc de bien les choisir. Retrouvez donc à travers cet article, quel type de vitrage choisir pour votre maison.

Le double vitrage

Que ce soit en rénovation ou en construction, ce sont les vitrages les plus répandus. Ils sont à isolation thermique renforcée et constituée de deux verres transparents. L’un accueille un revêtement transparent, faiblement émissif. Ce dernier limite les déperditions thermiques par rayonnement. L’espace entre les deux verres est généralement rempli de gaz argon dont le rôle est d’améliorer l’isolation thermique. Il peut également se faire remplir de krypton, ce qui est quand même rare.

Ce type de vitrage présente plusieurs autres avantages en dehors de l’isolation et la gestion des apports solaires. Vous retrouvez entre autres, la protection contre les bruits extérieurs, contre les blessures en cas de heurt accidentel ou contre les tentatives d’intrusion. Vous avez également l’entretien qui est facilité grâce à une couche autonettoyante, et bien d’autres.

Pour le double vitrage, plusieurs possibilités s’offrent à vous quant au choix de celui qui vous conviendra le mieux. Cependant, peu importe votre choix, pour l’installation, vous devez faire appel à un professionnel. Si vous vous trouvez à Montpellier, confiez ce travail à un artisan vitrier à Montpellier.

Le double vitrage standard

En matière de double vitrage ITR (isolation thermique renforcée), le standard actuel sur le marché présente les caractéristiques 4/16/4. Ce qui signifie, 4 mm d’épaisseur pour la vitre extérieure, c’est la même chose pour la vitre intérieure et 16 mm pour l’épaisseur de la lame de gaz entre les deux. Son coefficient d’isolation thermique est 6 fois plus élevé que celui d’un simple vitrage dont le coefficient était de 6 W/m2.K.

Le double vitrage à haute efficacité thermique

Il est similaire au précédent avec une transparence plus élevée aux rayonnements solaires. Ce qui crée une augmentation des apports en lumière naturelle et en chaleur solaire. Par conséquent, il participe activement au chauffage des logements en période de froid. C’est un vitrage issu d’une récente rupture technologique.

Le double vitrage protection solaire

Contrairement au précédent, le vitrage solaire minimise les apports en énergie solaire en période de froid. Ils sont à privilégier sur les façades ouest et sud. Ils permettent de limiter les surchauffes tout en préservant la vue sur l’extérieur. Ils permettent de tempérer l’air ambiant, d’éclairer les espaces, etc.

Le double vitrage phonique

À ce niveau, les deux vitres n’ont pas les mêmes épaisseurs. La vitre extérieure est généralement plus épaisse que celle de l’intérieur. Ainsi, les bruits sont contrés de façon efficace. Pour de meilleures performances, vous pouvez même ajouter un verre feuilleté d’isolation phonique dans la composition du double vitrage. C’est le type de vitrage qui convient aux zones fortement urbanisées.

Le double vitrage feuilleté

Le verre feuilleté est généralement fait de 2 verres collés. Ils sont reliés par un film adhésif transparent. Ainsi, en cas de choc, le verre peut se briser, mais les morceaux restent collés au film adhésif. Il reste donc fixé dans le cadre même cassé. Ce qui permet non seulement d’éviter les blessures, mais aussi de dissuader les voleurs.

Le double vitrage autonettoyant

Il permet d’amoindrir les corvées dues au nettoyage de vitres, grâce au revêtement transparent déposé sur la face extérieure des vitrages. Ce dernier élimine les saletés à partir de la double action exercée par le soleil et l’eau de pluie ruisselante. Les vitres restent propres plus longtemps et nécessitent peu de produits d’entretien.

Le triple vitrage

En matière d’isolation thermique, c’est le plus performant. Bien sûr, comme son nom l’indique, il est constitué de 3 vitres. À l’instar du double vitrage, celles-ci sont séparées par une lame de gaz. Avec ce type de vitrage, le coefficient thermique peut aller jusqu’à 0,5 W/m2.k., soit deux fois mieux que celui du double vitrage. Cependant, une telle quantité de vitre, vous vous en doutez bien pèsera plus lourd. Ce qui rend son déplacement difficile dans un premier temps, mais aussi son inadaptation à tous les types de menuiseries. Néanmoins, contrairement à ce que peuvent penser de nombreuses personnes, son isolation n’est pas meilleure que celle du double vitrage.

Il faut par ailleurs noter qu’il capte généralement moins la chaleur du soleil, du fait de son épaisseur. Ce qui n’est évidemment pas avantageux en période froide.

En résumé, pour le vitrage qui conviendra à votre maison, vous avez le choix entre le double vitrage, et le triple vitrage. Ces deux types présentent des caractéristiques qui leur sont propres, aussi bien en termes d’avantages que d’inconvénients. En fonction donc de vos besoins et de vos envies, vous pouvez faire le choix de ce qui vous convient le mieux. Il faut cependant notifier que le triple vitrage coûte un peu plus cher. Par ailleurs, si vous vous demandez pourquoi le simple vitrage n’a pas été mentionné, c’est parce qu’il n’est plus d’actualité. Et ceci, du fait que ses capacités thermiques sont très faibles. Par conséquent, le mieux est de porter votre choix sur les deux autres catégories pour plus de confort.

 

Fermer le menu