Bati Mag

Comment installer une pergola bioclimatique ?

Comment installer une pergola bioclimatique ?

La pergola bioclimatique est un type de structure qui se fait de plus en plus présent dans les jardins. Celle-ci a la grande particularité de faire profiter de l’extérieur par tous les temps. Ceci en assurant non seulement une ventilation naturelle, mais aussi en régulant l’apport de lumière. Aussi, les lames orientables dont dispose la pergola bioclimatique font d’elle un espace de vie préservant des coups de soleil et de la pluie. Installer une pergola bioclimatique peut se faire au milieu d’un jardin, tout comme contre un mur. Mais la configuration la plus récurrente est bien évidemment celle contre le mur. Toutefois, les étapes pour procéder à ces deux types d’installation demeurent les mêmes. On compte donc en tout 5 étapes permettant de finaliser la pose d’une telle structure. Alors, comment installer une pergola bioclimatique et pourquoi les français choisissent des pergolas bioclimatiques ?

Préparation de la surface pour installer une pergola bioclimatique

Préparer la surface sur laquelle on souhaite installer une pergola bioclimatique, demande tout d’abord un équerrage. Pour cela il est conseillé de s’y mettre à deux, pour ne pas fausser les mesures et rater toute l’installation. Ainsi, il est dans un premier temps nécessaire de garantir l’aplomb de la structure. Et pour se faire, il faut délimiter des distances identiques entre le sol et les deux extrémités de la poutre. Cette dernière est bien sûr celle qui sera soutenue par les deux poteaux qui feront face au mur. Et donc, il est obligatoire d’utiliser la longueur des poteaux en question. De plus, un point d’aplomb doit impérativement être tracé au sol.

Une fois cela fait, on peut passer à la prise des mesures pour déterminer le point d’équerrage de chaque poteau. Par la suite, il faut placer chacun de ceux-ci à l’endroit où il sera fixé pour prendre la mesure des pourtours. Le plus important à ce stade est de s’assurer que les marques tracés au sol soient bien alignées. Mais surtout, qu’elles correspondent aux dimensions de la pergola bioclimatique. Après cela, il faut procéder à la pose des platines d’encastrement des poteaux et les fixer au sol. La fixation se fait évidemment à l’aide de chevilles livrées avec l’ensemble. Il est à cet effet impératif d’utiliser une mèche de 10mm pour percer les trous dans le sol. Quant aux fixations avec les chevilles, elles doivent être fortement serrées. Et voilà qu’est prête la surface d’installation pour l’assemblage de l’ossature.

Assemblage de l’ossature de la pergola

A cette étape, il est temps de passer au déballage des poutres. Et bien avant de commencer l’assemblage, quelques opérations sont nécessaires pour faciliter cette dernière. Les trous que comportent les poutres doivent au préalable être débarrassés des limailles encore présentes, grâce à une lime à métaux. Il est important que ces surfaces soient lisses au passage de la paume de main. Ensuite les boulons des poutres qui servent à maintenir les équerres d’assemblage, doivent être dévissés. Ceci pour apporter un peu de mou, en vue de favoriser le coulissage des équerres de fixation des poutres. Pour finir, il est important de lubrifier les équerres pour un meilleur encastrement des poutres.

Dès lors, on peut passer à l’assemblage de l’ossature de la pergola bioclimatique. Celle-ci doit bien sûr se faire de manière méthodique. Et donc, il convient tout d’abord visser la poutre murale à deux poteaux. Ensuite visser les poutres latérales à l’ensemble, avant de visser les deux autres poteaux à ces dernières. Et pour finir, on visse la poutre de façade pour compléter l’ossature. Toutefois, il est primordial de placer chaque poteau sur sa platine de fixation au sol avant de le visser à une poutre. Enfin, il ne reste plus qu’à fixer les poteaux à leurs platines de fixation au sol. Pour cela, il faut faire des trous sur les côtés des poteaux, à l’endroit où ils se croisent avec leurs platines de fixation respectives. A cet effet, l’usage d’un foret de 8mm est de rigueur et des vis sont fournies pour bloquer l’ensemble de la pergola au sol.

Il est important de s’assurer que les poutres soient toujours le plus droit possible lors du vissage. D’autre part, les équerres doivent bien s’encastrer dans leurs logements. Il faut aussi songer à contrôler chacune des vis, ainsi que l’aplomb des poteaux dans les deux sens et l’équerrage de l’ossature.

Réalisation des finitions après installation de l’ossature

Une fois l’ossature de la pergola bioclimatique assemblée, on peut commencer à effectuer les finitions. Et afin d’y parvenir, de la silicone doit être utilisée pour combler tout éventuel point d’infiltration d’eau. En effet, le tube de silicone fait également partie des composants livrés avec l’ensemble. Les zones de l’ossature à siliconer sont les angles intérieurs entre les poutres et le chéneau et le long des poutres au niveau de la jonction avec le chéneau. Il faut aussi siliconer la coupe situé à l’intérieur de ce dernier. Par ailleurs, les angles au-dessus des poutres et à l’intérieur ne doivent pas être oubliés. Aussi, on doit s’assurer d’aplatir la silicone avec le doigt pour la lisser à chaque fois. Et pour finir, on pose les bouchons livrés avec l’ensemble sur chacune des vis de l’ossature. Vous pouvez lors de cette étape, faire appel à un menuisier pour vous assurer une pose parfaite.

Installation des lames orientables sur le toit

Concernant la pose des lames orientables, la première à mettre en place est la lame motrice. Pour cela, on dévisse tout d’abord le collier de blocage du moteur et on fait passer le fil pour l’électricité derrière ce dernier. Puis on installe la lame motrice tout d’abord du côté du moteur avant de revisser le collier, ensuite du côté de la poutre opposée. Il est essentiel que la lame motrice soit bien fixée afin de ne pas tanguer. Après cela, il faut fixer la dernière lame à l’opposé de la lame motrice, de la même manière que celle-ci.

Dès lors intervient la crémaillère livrée avec l’ensemble. Elle doit en effet être fixée sur ces deux premières lames. Toutefois, il faut un peu desserrer pour que la crémaillère ne se bloque pas. Ceci en entrant bien sûr en contact avec le support des lames. Après cela, il suffit de réaliser la même opération pour le reste des lames orientables. Et enfin, on peut connecter l’alimentation.

Exécution des réglages de fin d’installation

Afin de clôturer la procédure pour installer une pergola bioclimatique, il faut régler l’ouverture et la fermeture des lames orientables. Ceci dans le but de définir leur fin de course. Pour se faire, on a au niveau du moteur deux boutons qu’il faut tout d’abord appuyer pour qu’ils se relâchent. Ensuite il faut utiliser la télécommande livrée avec l’ensemble. La molette noire de cette dernière permet de fermer les lames de façon étanche. Il est important de répéter plusieurs fois les actions d’ouverture et de fermeture des lames orientables. Et après avoir testé le reste des boutons de la télécommande, tout est enfin prêt. L’installation de la pergola est terminée.

Pour conclure

Installer une pergola bioclimatique demande d’être très méticuleux, afin de ne pas commettre d’erreur. Elle a l’avantage de pouvoir être installée n’importe où, et elle demande très peu d’entretien. Toutefois, il est fortement recommandé d’installer une telle structure sur la façade la mieux ensoleillée de l’habitation. Ceci dans le but d’en tirer pleinement avantage, mais aussi dans un souci d’esthétique. Vous pouvez retrouver tous les derniers modèles de pergolas bioclimatiques sur le site a2b-menuiseries.fr, spécialiste de la pergola bioclimatique à Toulouse.

Fermer le menu