Bati Mag

Comment installer un plancher chauffant hydraulique ?

Comment installer un plancher chauffant hydraulique ?

Installer un plancher chauffant hydraulique, est une solution efficace pour remplacer le type de chauffage classique que proposent les radiateurs. Aussi, c’est une entreprise qui est soumise à plusieurs normes. Et donc, il est important d’être un bricoleur averti, pour mener les travaux à bien. Par ailleurs, installer un plancher chauffant hydraulique permet d’avoir une certaine maîtrise des factures, contrairement à l’utilisation de radiateurs. Et bien sûr, ce type d’installation est bien plus économique que la version électrique. Toutefois, elle nécessite le raccord avec une pompe à chaleur ou alors une chaudière. Et donc, comment installer un plancher chauffant hydraulique ?

La préparation pour installer un plancher chauffant hydraulique

Avant même la préparation pour installer un plancher chauffant hydraulique, certaines normes sont à respecter. Tout d’abord, il est important de choisir une pièce de taille moyenne pour l’installation du plancher chauffant. Aussi, le sol de la pièce en question doit être à la fois lisse et plan. Il est essentiel de vérifier cela, car ce peut devenir une sérieuse complication pour le ragréage. Enfin, il est primordial de couper l’alimentation en électricité avant de commencer les travaux.

Pour commencer la préparation, il faut dans un premier temps procéder à la mise en place du bloc collecteur. C’est ce dernier qui servira de liaison entre le plancher chauffant et la pompe à chaleur, ou alors la chaudière. Le bloc collecteur peut être encastré dans un mur, ou encore être dissimulé à l’intérieur d’un placard. Chacune des boucles composant les tubes PER est ensuite raccordée à un collecteur de départ, mais également à un collecteur d’arrivée. D’autre part, le porte-collecteurs devra conventionnellement être à 50 cm de haut par rapport au sol. Ceci dans le but de faciliter les opérations liées à la vidange.

Une fois cela fait, on effectue la fixation du collecteur de retour, de préférence au-dessus de celui de départ. Pour finir, on installe un débitmètre à chacun des collecteurs de retour, afin d’assurer le contrôle sur l’installation. Après cela, on peut passer à l’installation des tubes et du câble.

L’installation des tubes et du câble

A ce niveau, il est tout d’abord important de procéder à l’isolation du sol, ceci en vue d’anticiper les pertes de chaleur. Des plaques isolantes emboitables sont fortement recommandées pour ce type d’installation. Il faut d’autre part adapter l’épaisseur de celles-ci en fonction du sol de la pièce. Dans la mesure où l’on souhaite se simplifier la tâche, il est nécessaire de poser une bande pour la désolidarisation sur chacun des cloisonnements. Et une fois la partie isolation terminée, on peut passer à l’installation des tubes et du câble.

La configuration des tubes du plancher chauffant hydraulique devra être en escargot, comme recommandé conventionnellement. Il est donc nécessaire de partir avec lesdits tubes du contour de la pièce pour atteindre le centre. Toutefois, il ne faut pas oublier de prendre en compte l’écart entre les tubes, mais aussi avec le câble. A cet effet, les écarts doivent être au minimum de 10 cm. Ceci garantira l’uniformité du chauffage au sol dans toute la pièce.

Le coulage de la chape

Après avoir effectué la pose des tubes et du câble, il est temps de couler la chape. Mais avant, il est essentiel de s’assurer de la fiabilité de l’installation. Il s’agit ici d’effectuer la vérification de l’ensemble de l’installation électrique. Et comme il s’agit de l’installation d’un plancher chauffant hydraulique, les tubes devront être mis sous pression. Pour cela, il est conseillé d’aller jusqu’à une pression de 10 bars. Une fois cela fait, on peut couler la chape pour recouvrir les tubes. Toutefois, il faut le faire en gardant les tubes sous pression afin d’éviter les fissures.

Par ailleurs, il est important de poser des treillis juste avant de couler la chape. Aussi, ceux-ci doivent convenablement être soudés au sol. D’autre part, la chape est censée recouvrir les tubes sur une hauteur minimale de 30 mm. Et pour réaliser le mortier de la chape, 50 kg de ciment doivent être utilisés par mètre carré. Après avoir fini, il est nécessaire de laisser la chape sécher pendant environ 2 semaines.

La mise en service progressive du plancher chauffant

Après que la chape ait complètement séché, le plancher chauffant hydraulique est totalement en place. Il ne reste alors qu’à procéder à sa mise en service. Pour cela, il est essentiel de ne pas se précipiter. A cet effet, une mise en service progressive est conseillée. Et donc le premier jour, on peut mettre le plancher chauffant en service seulement pendant 2 heures. Puis, ajouter 1 heure d’utilisation de plus chaque jour suivant. De plus, il faut opérer ainsi pendant environ deux semaines, et ne surtout pas dépasser les 20°C. Mais dans tous les cas, avant d’entreprendre la pose d’un revêtement au-dessus de la chape, il faut éteindre le chauffage deux heures avant s’il était en service.

Pour conclure

Installer un plancher chauffant hydraulique est une solution efficace pour améliorer le confort de l’habitation. Ceci sans trop de conséquences sur le portefeuille. Aussi, il est fortement recommandé de faire appel aux services d’un professionnel, pour installer un plancher chauffant hydraulique.  Toutefois, il est aussi possible de s’occuper de cette tâche soi-même, si l’on possède les compétences nécessaires. Par ailleurs, les conseils auprès d’un spécialiste pour la partie isolation peuvent être très bénéfiques. C’est également le cas pour s’assurer de la fiabilité de l’installation.

Fermer le menu