Bati Mag

Comment installer une fenêtre PVC coulissante en rénovation ?

Comment installer une fenêtre PVC coulissante en rénovation ?

La fenêtre PVC coulissante est aujourd’hui le modèle de fenêtre le plus sollicité sur le marché de la construction. En effet, sa conception en matière peu onéreuse en fait un produit des plus attractifs. Mais également, elle confère une bonne isolation thermique et acoustique, en plus d’être facile à entretenir. Grâce à son caractère coulissant, cette fenêtre en PVC n’affecte en aucun cas le volume d’une pièce. C’est la raison pour laquelle elle peut être installée avant même l’achèvement des travaux de chantier. Installer une fenêtre PVC coulissante est à ce même titre peu complexe lors d’une rénovation. Alors, comment faire pour installer une fenêtre PVC coulissante ?

Les bases de l’installation de la fenêtre en rénovation

Concernant l’installation de la fenêtre PVC coulissante lors d’une rénovation, elle nécessite parfois un certain nombre de modifications. Celles-ci pouvant dans certains cas rendre la tâche assez complexe. Et donc, plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour ce type de rénovation. C’est le cas par exemple de l’état du bâti. Dans la mesure où celui-ci est toujours bon, la nouvelle fenêtre PVC coulissante pourra être placée sur le dormant d’origine. Mais dans le cas contraire, la maçonnerie sera à refaire. Installer une fenêtre PVC coulissante se fait en quatre étapes.

Préparatifs pour installer une fenêtre PVC coulissante

La préparation de la pose demande dans un premier temps de prendre des mesures en trois points distincts. Cette opération doit se faire bien évidemment sur la hauteur du cadre d’origine et plus précisément la hauteur de passage. Il est à cet effet important de noter la plus petite côte. Ensuite, il faut procéder de la même manière pour la largeur de passage. Dès lors, il convient de déshabiller le dormant d’origine en dégondant les ouvrants et en démontant les paumelles de ces dernières. D’autre part, les champlats qui encadrent le bâti d’origine doivent être retirées.

Par ailleurs, il est nécessaire de soigneusement dépoussiérer le dormant d’origine. Dans la mesure du possible, le traiter avec un produit insecticide et fongicide. Par la suite, il faut combler les feuillures. Et afin de le faire, on cloue à chaque fois un tasseau dans le but de rattraper la différence de niveau. Pour finir, on doit coller un joint d’étanchéité à caractère autocollant sur  la pièce destinée à l’appui du dormant. Et ceci, à la lisière même du tasseau.

L’installation de la nouvelle fenêtre PVC coulissante

Pour cette étape, il est au préalable nécessaire de vérifier l’équerrage. Pour cela, il faut tout d’abord comparer la mesure des diagonales. Par la suite, régler l’aplomb, la rectitude, ainsi que le niveau de la traverse inférieure. Afin d’effectuer ces vérifications sans encombres, il serait astucieux de se servir d’un serre-joints pour avoir les mains libres.

Après cela, il faut fixer le bâti en vissant le nouveau dormant sur le dormant d’origine. Aussi, il faut tout d’abord s’assurer de monter les deux vis du haut. Cela demande bien sûr d’utiliser des vis spéciales mais aussi longues, afin que les têtes de celles-ci se clipsent au contact avec le PVC. Les vis en question permettront plus tard, d’effectuer des réglages par vissage et par dévissage.

Il convient après cela de vérifier l’aplomb, en accrochant temporairement les ouvrants. Dès lors, des opérations de vissage et dévissage peuvent être effectuées pour corriger la mise en place. Une fois que cette dernière est faite, il ne reste plus qu’à fixer les vis-vérin à chaque paumelle, avant de regonder les ouvrants. Pour finir, la fenêtre PVC coulissante doit être fixée sur l’appui bois situé au niveau de la zone inférieure.

La réalisation de l’étanchéité et de l’isolation

L’opération doit se faire à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment. Pour l’extérieur, il faut d’abord insérer un fond de joint mousse tout le long de la traverse supérieure et des montants. Ensuite, on doit appliquer un joint silicone neutre sur le pourtour du cadre. La même opération doit être effectuée à l’intérieur du bâtiment. Toutefois, il faut utiliser le joint silicone neutre  à l’extérieur pour les les trous d’évacuation du dormant d’origine. C’est également le cas pour le dessous du jet d’eau.

La pose des profils d’habillage

Pour cette dernière étape, l’opération se fait aussi à l’intérieur et à l’extérieur, suivant une procédure unique. Et donc ici, il convient de couper les profils à dimension, et de prévoir des jeux de dilatation. Ces derniers doivent être de l’ordre de 2 mm. Par la suite, on présente le profil à l’intérieur des rainures, et on clipse les profils de finition.

Enfin pour finir l’installation de la fenêtre PVC coulissante, il faut jointoyer l’ensemble des jonctions d’habillage à la maçonnerie. Ceci bien sûr grâce à de la silicone. Par ailleurs, cette opération est inutile en intérieur, pour la partie inférieure de la fenêtre. Et plus précisément le dessous du profil d’habillage, qui favorisera la ventilation du dormant d’origine.

Pour conclure

Installer une fenêtre PVC coulissante en rénovation, est une tâche à la portée de tout bricoleur averti. Alors si l’on est débutant, la meilleure solution est d’engager un professionnel pour éviter tout défaut dans l’installation. Il faut noter que celles-ci peuvent conduire à des performances isolantes réduites. Mais également, l’esthétique peut être affectée par un mauvais travail. La fenêtre PVC coulissante aura alors plus de chance d’être défectueuse sur le court terme.

Fermer le menu