Bati Mag

Comment installer son chauffage central en réseau bitube ?

Comment installer son chauffage central en réseau bitube ?

Installer son chauffage central est une entreprise réalisable de nos jours par soi-même. En effet, un chauffage central n’implique qu’une chaudière reliée à des radiateurs à eau, grâce à des canalisations. Pour le réseau bitube, il est en ce qui le concerne celui le plus utilisé pour ce type de chauffage. Toutefois, son installation demande d’être  des plus méticuleux. Quelle est donc la marche à suivre pour installer son chauffage central en réseau bitube ?A lire aussi : https://bati-mag.com/reparez-simplement-chauffage-chauffagiste/

L’installation de la chaudière

Pour cette première étape, il est tout d’abord essentiel de convenablement fixer la plaque d’accrochage. En effet, c’est celle-ci qui accueillera les raccordements pour le retour d’eau depuis les radiateurs, l’arrivée de l’eau froide, les départs du chauffage et de l’eau chaude sanitaire, ainsi que l’arrivée pour le gaz. On retrouve également une boîte bornée pour le raccordement à l’alimentation. Et donc, la plaque de raccordement doit être fixée par un des points d’ancrage. Il est important de s’assurer que sa fixation soit parfaitement horizontale. L’utilisation d’un niveau à bulles peut être d’une grande aide pour cette opération. Aussi, le mur sur lequel on fixe la plaque d’accrochage doit être parfaitement aligné avec la verticale. D’autre part, la pièce où on installe la plaque doit bénéficier d’une bonne ventilation.

Pour installer la plaque de raccordement, on perce et on cheville les trous destinés à la fixation. Par la suite, on prépare toute la tuyauterie nécessaire en s’assurant de prendre les dimensions précises. Au moment de leur installation sur la plaque de raccordement, il ne faut pas oublier d’intercaler un joint d’étanchéité. La tuyauterie sera bien évidement fixée au mur grâce à des colliers Atlas. Puis, on accroche la chaudière au mur et on s’assure de maintenir le contre-écrou à l’aide de clés. Après avoir posé les joints d’étanchéité, on visse les raccords de la chaudière à ceux de la plaque de raccordement. Après cela, on installe le tuyau d’évacuation alloué aux gaz. Enfin, on installe le robinet de vidange sur le tuyau de départ allant vers les radiateurs et on fixe un T sur un manchon et le tuyau afin d’effectuer le vissage de la vidange.

L’installation des radiateurs

Concernant l’installation des radiateurs, on doit d’abord poser leurs consoles au mur à travers les trous de chevilles. On se sert d’un niveau à bulles ici pour vérifier le positionnement vertical et horizontal. Ensuite, on installe les radiateurs sur les consoles. Il est important de spécifier que ces derniers sont souvent installés prêt des ouvertures à ventilation froide. Le positionnement vertical et horizontal des radiateurs sera aussi vérifié grâce au niveau à bulles. Dans le cas où les murs ne sont pas en très bon état, il sera préférable de choisir des radiateurs sur pieds. Pour poursuivre, on se sert d’une clé à molette pour fixer le robinet d’arrivé. On peut le faire à gauche comme à droite de chacun des radiateurs. Toutefois, le robinet doit toujours suivre le plan horizontal. L’idéal serait bien sûr le robinet thermostatique.

Par la suite, on visse le purgeur de l’autre côté du radiateur, et on place le branchement de sortie. Pour finir, on place le bouchon de vidange sans oublier de bien visser les écrous et de mettre en place le joint d’étanchéité. En se servant des colliers Atlas, on pose les tuyaux de raccordement du radiateur. Il est aussi nécessaire de relier le robinet d’alimentation du radiateur au tube lié à la conduite pour l’arrivée de l’eau. De la filasse peut servir à cet effet pour l’étanchéité. Enfin, le T coudé sera utilisé pour relier la sortie du radiateur et le retour d’eau, à la chaudière.

La mise en place de l’alimentation

Pour le raccordement électrique, il convient de tout d’abord de monter l’interrupteur sur l’alimentation de la chaudière. Il se fixe à l’aide de deux vis, et se doit particulièrement d’être étanche. L’interrupteur en question permet de contrôler la mise en marche, ainsi que l’arrêt. Grâce aux fusibles, il protège également les circuits électriques. Il est important de bien isoler ce coupe-circuit en se servant d’un matériau en plastique, ou alors d’une plaque en bois. Par ailleurs, on relie la borne terre de la chaudière au conducteur de protection qui est relier à la prise terre. Puis, à l’intérieur des logements du coupe-circuit lié à l’alimentation de la chaudière, des fusibles doivent être insérés. Un disjoncteur différentiel peut aussi être utilisé à la place d’un interrupteur à cartouches.

Ensuite, on met en place le thermostat d’ambiance. Il est recommandé d’installer celui-ci dans la salle de séjour. Pour le brancher, on raccorde ses bornes aux conducteurs électriques de la chaudière, et donc du bornier. Après cela, on referme le boîtier et on effectue le réglage de la température. Il est important de spécifier que le thermostat programmable est une alternative ici.

La mise en marche du dispositif

La mise en service débute bien sûr par la mise en eau. Pour cela, il faut manœuvrer le robinet au niveau de l’orifice du retour du chauffage. Ceci en se servant bien évidement d’un tournevis pour effectuer le remplissage. Il est d’autre part important de vérifier les sorties des robinets d’arrivée et des radiateurs pour se rassurer de l’ouverture. A cet effet, il convient de retirer le bouchon métallique de sortie, puis le remettre en place après avoir intercalé le joint pour l’étanchéité. Par la suite, on doit fermer les purgeurs qui sont ouverts lors de la mise en eau. Ceci les uns après les autres à l’arrivée de cette dernière, en commençant par le point le moins élevé. Toutefois, il est primordial de faire en sorte qu’un technicien vérifie l’installation, avant la mise en route de la chaudière.

En conclusion

Installer son chauffage central en réseau bitube comporte des difficultés, particulièrement pour la partie gaz. En effet à ce niveau, il est nécessaire de recourir exclusivement à un professionnel agréé. Toutefois pour le reste de l’installation, il ne nécessite que de bonnes connaissances en ce qui concerne l’outillage et la brasure. Il s’agit donc d’être un bricoleur assez acharné, pour ne pas tromper sur les étapes de la mise en place d’un tel type chauffage central.

Fermer le menu