Bati Mag

Que faire en cas de fuite d’eau ?

Que faire en cas de fuite d’eau ?

Que faire en cas de fuite d’eau ?

Le dégât des eaux est un problème commun dans les appartements et les maisons. Pour éviter d’aggraver les dégâts chez soi mais également pour éviter que les dégâts puissent atteindre le voisinage, il est important de réagir vite lorsqu’on constate des dégâts des eaux.

Un certain nombre de bonnes habitudes peuvent réduire le risque de dégâts des eaux et sont importantes pour pouvoir être indemnisé par l’assurance multirisque habitation. Pensez, lorsque vous quittez votre logement pendant une période de plusieurs jours ou plus, à couper l’eau ainsi qu’à vider les appareils utilisant de l’eau comme le lave-vaisselle. De nombreuses assurances prévoient d’autres cas pour lesquels vous ne serez pas assuré alors consultez votre contrat pour vous assurer de ne rien risquer.

Si malgré toutes ces précautions vous êtes quand même victime de dégâts des eaux, ce guide vous indiquera comment réagir pour limiter les dommages.

Coupez l’électricité

Il s’agit d’une mesure de sécurité extrêmement importante pour éviter tout dégât matériel et humain. Si la fuite d’eau atteint des prises électriques, cela peut créer un risque d’électrocution ou d’incendie, c’est pourquoi il est important d’agir vite et de couper l’électricité rapidement.

L’eau pénétrant les appareils électriques peut endommager ceux-ci voire les griller. Les dégâts peuvent également aller jusqu’aux prises électriques depuis l’appareil si celui-ci est branché. C’est lorsque les prises sont concernées que le risque d’incendie est le plus élevé, les appareils branchés à celui-ci pouvant produire des courts-circuits.

Tant que l’électricité n’est pas coupée, ne touchez pas aux appareils électriques et gardez les enfants loin de ceux-ci pour éviter qu’ils se fassent électrocutés. N’approchez pas des sources d’électricité pieds nus et évitez de toucher les installations métalliques sans support en bois ou en caoutchouc.

Coupez les arrivées d’eau

Pour éviter d’aggraver les dégâts des eaux, il peut être judicieux de couper l’arrivée d’eau. Dans certains cas, l’accumulation d’eau peut être la cause directe des dégâts, par exemple si celle-ci s’accumule, elle peut produire un affaissement du sol.

Avant de couper l’arrivée d’eau, en enroulant une serpillière autour de la fuite et en serrant très fort, vous pouvez boucher les fuites d’eau si celles-ci sont bien identifiées et accessibles. Généralement, ça ne suffit pas et l’eau continue de couler mais ça permet de mieux contrôler la direction du flux d’eau et d’éviter qu’elle se disperse. Même si cela suffit pour arrêter l’écoulement, cela reste une solution temporaire et il sera tout de même nécessaire de faire appel à un plombier par la suite.

Couper l’eau est le moyen le plus sûr d’éviter que l’eau ne fasse plus de dommages tant qu’elle n’est pas réparée. Vous pouvez procéder en arrêtant le robinet central.

Contactez un plombier

Le plombier est le professionnel des canalisations, il saura comment réparer votre fuite d’eau. Certains plombiers d’urgence peuvent intervenir le weekend, les jours fériés et même la nuit. Si vous comptez faire recours à votre assurance, vous pouvez généralement demander à faire les travaux par le plombier de votre choix ou bien par le plombier qu’ils choisissent, les travaux étant indemnisés par l’assurance.

En cas de fuite d’eau, il est toujours recommandé d’agir vite, contactez un artisan plombier dès le constat de la fuite d’eau, ne tardez pas à le contacter. Attendre avant de contacter un plombier peut engendrer des dégâts plus importants donc des frais supplémentaires, vous serez privé d’eau pendant un certain temps et l’assurance peut déduire que vous n’avez pas pris soin de votre canalisation. Gardez les objets détériorés et la facture pour votre assurance.

Contactez votre assurance

L’assurance multirisque habitation couvre les dégâts des eaux dans certaines conditions, il est important de connaître ces conditions écrites sur votre contrat d’assurance. Généralement, l’assurance ne couvre pas les dégâts des eaux dûs à un défaut d’entretien des canalisations. Faites donc attention à bien entretenir votre plomberie si vous souhaitez être indemnisé en cas de dégâts des eaux futurs.

Il est bon de savoir que l’assurance dégât des eaux n’est pas obligatoire pour le propriétaire, bien que conseillé, mais obligatoire pour le locataire. En cas de fuite d’eau alors que le locataire résidait dans le logement, ce dernier doit déclarer le dégât dans les 5 jours suivant le sinistre même s’il n’est pas responsable. En fonction de la gravité de la fuite, l’assurance peut agir sans envoyer un expert, en envoyant par courrier le coût total des travaux. Si la fuite est plus grave et estimée à plus de 1600€ de travaux, alors l’assurance peut envoyer un expert pour chercher l’origine de la fuite, le locataire devra alors justifier les dommages subis.

Fermer le menu