Bati Mag

Comment travailler en toute sécurité ?

Comment travailler en toute sécurité ?

Chaque année, ce sont des dizaines de milliers d’arrêt maladie qui sont émis par les médecins partout en France. Outre les difficultés de production pour les entreprises concernée, c’est surtout la santé et l’intégrité physique de tous les collaborateurs qui sont en danger. Que l’on travail dans un bureau, dans un magasin, une usine ou sur un chantier, il existe un ensemble de bonnes postures à adopter pour éviter de se blesser. Les risques sont nombreux quelle que soit l’activité. Déplacer un carton, monter sur une étagère, creuser un trou ou simplement se tenir à son bureau sont autant d’occasions d’accidents. Nous vous expliquons toutes les bonnes pratiques à mettre en place pour minimiser les accidents au travail.

Quels sont les risques au travail ?

Adopter les bons gestes et postures au travail permet de réduire les troubles musculosquelettiques ou TMS. Ces troubles affectent principalement les muscles et articulations, comme le dos ou les genoux. Ils surviennent à la suite de faux mouvements ou bien à cause d’une mauvaise position prolongée. Il n’est pas rare que des personnes travaillant dans des bureaux souffrent aux alentours de cinquante ans de problèmes de dos. Ces problèmes sont souvent des hernies-discales qui nécessitent des opérations chirurgicales pour être guéries. En France ces TMS sont en augmentation constante. En 2017 ce sont près de 34 % des travailleurs français qui déclarent avoir mal au dos. Et ces chiffres augmentent avec l’âge.

Mais ces troubles ne surviennent pas que sur le lieu de travail. Dès lors que l’on pratique une activité sollicitant ses capacités physiques et que celles-ci ne sont pas suffisantes pour cette activité, il y a un grand risque de TMS. Un exemple courant est celui d’une personne en train de jardiner le weekend. A force de se baisser et de se relever, des douleurs au dos apparaissent et conduisent parfois à des incapacités de travail. Ou par exemple, lors d’un déménagement. Mais alors comment faire pour éviter ces TMS ?

Les bonnes postures à adopter

Prenons l’exemple d’un employé de bureau travaillant 35 heures par semaines. La première chose à faire est de se lever 5 minutes toutes les heures. Cela peut être pour téléphoner, aller en réunion, sortir s’aérer ou tout simplement marcher dans son bureau. La position assise prolongée (au-delà d’une heure) entraine un tassement des vertèbres. Même si ce tassement est léger et varie d’une personne à l’autre, se lever permet d’éviter ce tassement. Il instaure également un rythme de travail qui permet d’alterner production et repos, ce qui augmente la productivité.

De même, la position de jambes et des hanches est très importante. Tout est une question d’angle. Pour bien faire, il faut que votre écran soit positionné au niveau de votre ligne de vue ou juste en dessous. Cela vous évitera de pencher trop votre tête. De même, un angle de 90° à 120° doit être formé au niveau de vos genoux pour permettre une bonne irrigation de vos jambes. Enfin, veillez à toujours maintenir un angle de 90° entre votre buste et vos jambes et à garder votre tête dans l’alignement de votre colonne vertébrale.

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces bonnes postures en suivant une formation « gestes et postures » dispensées par un formateur habilité par l’INRS. C’est le cas de Linseo Prévention qui propose des formations gestes et postures à Toulouse.

Fermer le menu