You are currently viewing Faire son plan de maison soi-même : avantages et inconvénients

Faire son plan de maison soi-même : avantages et inconvénients

Le secteur du BTP connaît une nouvelle tendance : l’autoconstruction. Outre l’aspect économique de la démarche, créer une maison à son image séduit de plus en plus. Pour aller plus loin dans cette quête de personnalisation, ils sont nombreux à opter pour la création eux-mêmes du plan de leur future maison. 

Créer son propre plan de maison : les avantages

Créer soi-même le plan de sa maison ouvre à bien des avantages.

Économie

Créer soi-même le plan de sa maison implique indéniablement la réalisation d’économie conséquente sur le budget. Un plan sur mesure est certes intéressant, mais reste à un tarif élevé. Cela s’explique par le fait qu’il est éloigné des standards et des plans types proposés par les constructeurs.

Contrôle total

En optant pour la création de ses plans de maison, un individu s’approprie tout le mérite de la conception. Du délai de chiffrage aux moindres détails de la maison, tout est personnalisé.

Il faut savoir que certains constructeurs essuient d’un refus catégorique toute création de plan qui ne figure pas dans leur catalogue. Tandis que d’autres n’hésitent pas à proposer un modèle dans leur catalogue, qui se rapproche au maximum de celui demandé. Dans un cas comme dans un autre, l’individu n’obtient toujours pas ce qu’il cherche.

Des inconvénients à prendre en compte

Contrairement à un projet de collaboration avec un prestataire, créer son propre plan de maison ne permet pas de faire jouer la concurrence. Or, cette pratique est l’idéal pour revoir à la baisse le budget lié à la construction.

En outre, un bureau d’études bâtiment reste de bons conseils quant à l’exécution et la réalisation du projet de construction maison. Il saura indiquer quelles sont les concessions à faire pour ajuster le budget aux travaux.

Autre inconvénient, faire son plan soi-même c’est s’exposer à des imperfections, notamment dans l’optimisation de l’espace ou encore l’orientation de la maison sur le terrain.

Comment faire son plan de maison soi-même ?

Choisir de faire son plan de maison soi-même, c’est une opération qui demande beaucoup de travail et de détermination. Elle se fait en 5 étapes.

Étape 1 : définir ses besoins

À cette étape, il convient au préalable de dresser une liste des souhaits, des attentes et des envies : exigences volumétriques, nombre de chambres, type d’architecture…

Pour cela, rien de plus simple, il suffit d’un papier et d’un crayon pour un début de croquis du plan de la maison. Il est également possible de le faire via un logiciel de prise de notes.

Étape 2 : lister les contraintes

Une construction de maison doit respecter la loi et les normes en vigueur. Il est important de les connaître et de les appliquer. Il faut savoir que la manière de dessiner le plan a une répercussion directe sur le budget. Pour le réaliser en bonne et due forme, il faudra procéder par ordre, dont la première concerne l’acquisition du plan de géomètre. Ce document contient toutes les informations précises sur les limites, les points topographiques ainsi que les courbes de niveau sur le terrain. Grâce à ces informations, il est plus facile de projeter la future construction dans son milieu réel.

Étape 3 : réaliser le plan proprement dit

Tout commence par un plan de maison à l’échelle. Dans la plupart des cas, un plan se dessine à l’échelle 1/100ème.

Entreprendre ce type d’opération pour la première fois peut être très rébarbatif et chronophage, mais il faut savoir persévérer. L’idéal serait de faire les tracés de chaque pièce sur un morceau de papier différent. Il suffit ensuite de les positionner pour avoir un aperçu de l’ensemble.

Étape 4 : composer la façade

Il s’agit de composer les 4 façades dans des proportions équilibrées, notamment dans le rapport entre les pleins et les vides (murs et ouvertures). Que ce soit en termes d’esthétique ou de technicité, la position de chaque ouverture doit être réfléchie.

Il ne faut pas hésiter à modifier les espaces vides selon les différents facteurs comme l’orientation du soleil ou encore l’apport de plus de lumière.

Étape 5 : passer de croquis à version finale

Après avoir dessiné, recommencé, redessiné, modifié plusieurs fois, il est temps de mettre la version finale du plan au propre.

Comment obtenir un résultat satisfaisant ? L’astuce est de ne rien jeter, mais plutôt accumuler les esquisses. Souvent, la meilleure idée est la synthèse des nouvelles et des anciennes.