Bati Mag

Comment correctement remplacer un robinet thermostatique ?

Comment correctement remplacer un robinet thermostatique ?

Le remplacement d’un robinet thermostatique est une initiative qui est très souvent prise pour certaines raisons précises. En effet, ce peut être en cas de manœuvre difficile du robinet thermostatique d’origine, ou encore en cas de fuite par l’axe. Toutefois, il existe de nombreuses autres raisons qui peuvent obliger à remplacer un robinet thermostatique. Mais très souvent, c’est l’occasion d’installer un robinet thermostatique plus compétant en matière de régulation de température. Toutefois, il est important de se rassurer que la nouvelle pièce soit adaptée, si le radiateur qu’on utilise accueillait auparavant un robinet classique. Alors comment correctement remplacer un robinet thermostatique ? A lire aussi https://bati-mag.com/reparez-simplement-chauffage-chauffagiste/

La vidange du radiateur

La vidange du radiateur ou du circuit de chauffage est une étape essentielle lors du remplacement du robinet thermostatique. Dans certaines situations, la vidange peut les impliquer tous les deux. Mais dans tous les cas, deux possibilités s’imposent lors de cette étape. Premièrement l’installation fait intervenir un collecteur d’eau, alors il faut fermer la vanne de sortie de la chaudière et ensuite complètement vidanger le radiateur. D’un autre côté, ce dernier peut être dépourvu de collecteur. Dans ce cas, il faut ouvrir l’ensemble des robinets de vidange, et placer des récipients afin de recueillir l’eau. Une fois que la vidange est faite, on peut aisément démonter le robinet thermostatique d’origine.

Le démontage du robinet thermostatique d’origine

Le démontage du robinet thermostatique d’origine se fait en général assez rapidement. Mais avant tout, il est nécessaire d’installer un récipient au cas où l’opération occasionnerait des coulées d’eau. Pour commencer, on retire la vis  assemblant les deux sections du raccord installé sur le radiateur. Il est important de préciser que ladite vis mais aussi son écrou, peuvent être dissimulés par un cache en plastique. Par la suite, on dévisse la section réunissant la tuyauterie et le robinet thermostatique d’origine. Ceci en se servant bien évidement d’une clé à molette. Il peut arriver que le filetage soit encombré avec un fil d’étanchéité placé lors de l’installation d’origine. Dans ce cas, il faut le retirer et nettoyer l’ensemble du filetage. Pour le faire, on peut se servir d’un abrasif, permettant de se débarrasser de toute impureté. Et une fois cela fait, on peut installer le nouveau robinet thermostatique.

Le montage du nouveau robinet thermostatique

Tout d’abord, il est primordial de savoir que le robinet thermostatique est composé de deux parties. Ce sont notamment le corps du robinet qui forme un « T », et la tête fixée sur celui-ci permettant le réglage de la température. De plus, il faut noter que le nouveau robinet sera livré avec son propre T spécial. Ainsi, pour monter le nouveau robinet thermostatique, on dévisse dans un premier temps l’écrou connectant le corps du robinet au radiateur. Dans le cas où le dévissage de celui-ci s’avère difficile, on maintient la partie fixe du corps du robinet. Ceci en se servant d’une pince-étau, afin de ne pas provoquer de dégâts sur les conduits. Après cela, il convient de dévisser l’écrou retenant le corps du robinet à l’alimentation centrale.

Une fois l’ancien T retiré, on installe celui du nouveau robinet. Par ailleurs, il est nécessaire de s’assurer de l’étanchéité du raccordement avec le radiateur, et avec la tuyauterie de l’alimentation. Pour cela, on se sert d’un rouleau de téflon et de pâte à joint dont on enduit le raccord mâle. Puis, on visse ce dernier au raccord femelle. Pour finir, on fixe la tête du nouveau robinet thermostatique à son T, en se servant de la bague en plastique dont il est doté. Dès lors, le nouveau robinet est opérationnel. Il ne reste plus qu’à fermer l’ensemble des robinets de vidange, de même que les purgeurs, et on remet l’installation en eau. Ceci tout en contrôlant bien sûr la pression de cette dernière au manomètre.

Pour conclure avec comment remplacer correctement un robinet thermostatique

Il est important de placer celui-ci au sein d’une pièce où il mesurera sans encombre la température. D’autre part, effectuer le remplacement d’un robinet thermostatique ne demande qu’un minimum de compétences en bricolage. Mais dans tous les cas, il est essentiel de bien installer le robinet pour en tirer pleinement avantage.

Fermer le menu