Construction neuve – quel type d’escalier choisir pour son intérieur ?

Si vous envisagez de construire une maison à étages, l’escalier est un équipement indispensable. Il est à la fois pratique et contribue à la décoration de l’espace intérieur. Pour construire un escalier intérieur, vous disposez d’un large choix de matériaux. Découvrez les critères à prendre en compte pour faire le bon choix de matériaux pour votre escalier.

Escalier en métal – la tendance du moment

Le métal est reconnu comme étant résistant aux agressions extérieures. Il est facile à mettre en œuvre et permet de concevoir des modèles d’escaliers aux designs originaux. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’escalier en acier est devenu la tendance du moment. Si vous cherchez un spécialiste dans le domaine, contactez l’entreprise de chaudronnerie Castel CT. Outre la fabrication de Skids Castel CT, elle possède aussi un savoir-faire dans la fabrication d’escalier en acier. Il faut noter que différents types de métaux peuvent être utilisés pour la fabrication des escaliers métalliques. Les plus courants sont l’inox, l’acier et l’aluminium.

  • L’inox se découpe et se transforme facilement. Il résiste aussi à la corrosion et aux variations de température.
  • L’acier est un matériau solide, léger, résistant et totalement recyclable,
  • L’aluminium est léger, souple, amovible et offre une grande variété de choix de formes.

En ce qui concerne le modèle, l’escalier à limon central et l’escalier quart tournant sont parmi les tendances. Ils s’adaptent à toutes les situations et apportent un aspect ultra-design à la pièce.

L’escalier en bois pour un intérieur intemporel

Le bois est un matériau résistant, robuste et chaleureux. C’est d’ailleurs le matériau le plus utilisé pour la fabrication d’escalier intérieur. L’escalier en bois présente de nombreux avantages :

  • intemporel et s’adapte à tous les styles d’intérieur,
  • économique et convient à tous les budgets,
  • disponible en grande quantité,
  • acoustique, car le bois absorbe les sons,
  • renouvelable,
  • résiste aux vibrations.

Si vous voulez opter pour ce type d’escalier, faites le bon choix de l’essence en fonction de l’usage et de la fréquentation de l’équipement. Pour un escalier très fréquemment utilisé, le chêne, le frêne et le hêtre sont recommandés. Ils sont très résistants à l’usure. S’il s’agit d’un équipement à faible passage, le sapin, le pin ou l’érable sont plus adaptés. Il faut noter que le bois peut être teinté ou peint en fonction du goût. Pour optimiser sa solidité, il faut le traiter avec des produits adaptés.

L’escalier en verre pour apporter une touche d’élégance à l’intérieur

Auparavant, le verre était réservé pour les garde-corps et les rampes des escaliers. Aujourd’hui, il est de plus en plus utilisé dans la structure. L’escalier en verre présente de nombreux avantages. C’est un matériau solide qui permet de concevoir un escalier contemporain, design et sophistiqué. Il apporte de la légèreté à la pièce. L’escalier en verre optimise aussi la luminosité à l’intérieur. Par ailleurs, ce type d’escalier se marie avec les autres matériaux comme l’acier, l’aluminium, l’inox ou le bois. Il faut noter que les spécialistes dans le domaine utilisent aujourd’hui différentes techniques permettant d’optimiser la solidité du verre.

Trois types de verre sont utilisés pour la construction d’un escalier intérieur. Le premier est le verre feuilleté ou verre laminé. C’est un vitrage composé d’au moins deux feuilles de verre, collées entre elles par un intercalaire. Ce dernier permet d’optimiser la résistance aux impacts du verre. Le second est le verre armé qui est imprimé et coulé dans un grillage. Il possède également une très grande résistance aux chocs. Le dernier est le verre trempé. Il s’agit d’un verre traité à très haute température, puis refroidi par jet d’air. Ce processus rend le matériau très résistant.