Bati Mag

Chauffe-eau : les bons réflexes en cas de panne

Chauffe-eau : les bons réflexes en cas de panne

Vous constatez que le débit d’eau chaude est trop faible ou qu’il n’y a plus ? Vous apprêtiez à prendre une douche et vous observez que l’eau est tiède par rapport en temps normal ? Cela est le signe d’une panne au niveau de votre chauffe-eau.  D’où vient le problème et comment réagir face au dysfonctionnement de votre équipement ? Découvrez ici les bonnes réponses !

Chauffe-eau en panne : quelles sont les causes ? comment le réparer ?

Au moment de faire la vaisselle, l’eau devient brusquement froide ? Vous écoutez des bruits anormaux ou des grondements provenant de votre ballon d’eau chaude ? L’eau qui coule du robinet est rouillée ou se sent mauvaise ? Il y a probablement un élément qui empêche le bon fonctionnement de votre chauffe-eau.  Quoi qu’il en soit, il est nécessaire de faire intervenir un plombier pas cher Paris, pour mener un diagnostic et procéder à la réparation de votre appareil. En attendant l’arrivée du professionnel, essayez de détecter d’où vient le problème en fonction du type de la panne !

En cas de manque d’eau chaude

Votre chauffe-eau prend beaucoup du temps dans la production de l’eau chaude ? Lorsque vous actionnez le robinet, vous devrez patientez au moins deux ou trois minutes pour obtenir de l’eau chaude ? Un volume d’eau insuffisant est le signe d’un élément qui ne fonctionne pas correctement  au sein de votre équipement.

En effet, l’eau froide qui rentre dans le réservoir est composée par des sels minéraux. Ces matières organiques se séparent au moment de la chauffe et s’accumulent au fond de la cuve. Au fil du temps, elles forment des dépôts de calcaire et créent une barrière entre le brûleur et l’eau. Par conséquent, l’eau ne se chauffera pas correctement et s’écroulera tiède ou froide à partir du mitigeur de votre douche. Le tartre pourrait atteindre le thermostat, la pièce responsable de la production d’eau chaude, ce qui provoquera une panne dans votre chauffe-eau !

Dans une telle situation, il faut remplacer immédiatement le thermostat pour y remédier. Si le problème est dû à une accumulation de tartre, il est nécessaire donc de procéder à la vidange et au détartrage de la cuve. Il est judicieux de confier cette opération à un plombier chauffagiste compétent !

En cas d’eau malodorante

L’eau qui s’écoule du mitigeur se sente mauvaise ou rouillée ? C’est aussi le signe d’une panne dans votre cumulus électrique. Il faut savoir que les déchets des sels minéraux sortent par votre chauffe-eau peuvent impacter l’eau chaude qui traverse le réseau de distribution. Ces résidus peuvent être accompagnés par un mauvais goût ou des odeurs métalliques qui pourraient inflencer la qualité de l’eau reçu dans vos robinets et faire diminuer ainsi le débit. Si l’eau chaude se colore et devient rouillée, cela veut dire qu’il y a de corrosion dans le réservoir ou au niveau du circuit de distribution d’eau.  Dans ce cas, n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel de la plomberie pour vous filtrer l’eau. Toutefois, si la cuve est totalement oxydée ou si votre installation est touchée par la rouille, mieux vaut les remplacer, pour ne pas être confronté à des fuites d’eau incontrôlables!

En cas de bruits ou de grondements

Les craquements, les grincements provenant d’un chauffe-eau ne constituent pas un bon signe ! En effet, ces bruits anormaux peuvent être l’origine d’une accumulation de calcaire au fond du réservoir. Ces résidus de tartre peuvent former une couche à la surface de votre appareil et  provoquer des sons au moment de la production d’eau chaude.

Si les bruits se produisent régulièrement, vous risquez de voir des fissures et des fuites d’eau en provenance de la cuve de stockage. Si le réservoir n’est plus réparable, il faut donc remplacer entièrement le chauffe-eau !

Fermer le menu